Vous êtes ici
Accueil > Immigrer au Canada avec Desjardins > Choisir d’investir pour les études de vos enfants au Canada

Choisir d’investir pour les études de vos enfants au Canada

Savez-vous qu’il existe un véhicule d’investissement spécialement conçu pour financer les études postsecondaires de vos enfants et qui permet de bénéficier de généreuses subventions gouvernementales? Il s’agit du Régime enregistré d’épargne-études (REEE). Voici quatre bonnes raisons d’épargner pour le projet d’études de vos enfants :

Qui dit études, dit frais!

Au Québec, poursuivre sa formation après le secondaire a un prix, quel que soit le niveau d’éducation choisi : diplôme d’études professionnelles (DEP), collégiales (diplôme préuniversitaire ou technique) ou universitaires (premier, deuxième ou troisième cycle). Même si votre enfant fait ses études dans un établissement public, les droits de scolarité demeurent et augmentent au fil des ans, sans compter les frais de subsistance (logement, nourriture, transport, etc.) qui s’ajoutent lorsque l’enfant habite hors du foyer familial. 

Un régime d’épargne-études accessible

Tous les enfants considérés résidents fiscaux du Canada peuvent bénéficier du REEE, y compris ceux qui n’ont pas la citoyenneté canadienne, à condition toutefois qu’ils soient titulaires d’un numéro d’assurance sociale. Une personne devient résidente fiscale du Canada si, en vertu de la Loi sur l’immigration, elle est une personne protégée ou a demandé le statut de résident permanent, ou encore si elle a reçu une approbation de principe de demeurer au Canada. Du côté des souscripteurs du Régime enregistré d’épargne-études, un numéro d’assurance sociale sera aussi nécessaire. On peut adhérer au REEE dès la naissance de l’enfant, et il est possible de recevoir des subventions jusqu’à la fin de l’année civile de ses 17 ans. 

Bon à savoir : un REEE peut être souscrit par d’autres adultes que les parents (grands-parents, amis, etc.) pour également contribuer au financement des études de l’enfant, à condition d’avoir l’accord des dits parents. 

Investir à votre rythme, selon vos besoins

Le REEE offert par Desjardins vous permet d’investir à votre rythme et selon vos besoins. Les versements peuvent ainsi être hebdomadaires, mensuels ou annuels, automatiques ou ponctuels et vous pouvez les modifier quand bon vous semble. Vous pouvez investir dans ce régime jusqu’à un plafond cumulatif de 50 000 $ CAN à vie par enfant. Chez Desjardins, il n’y a pas de montant minimal à investir. Comme pour tout régime enregistré, le rendement que vous obtiendrez dépendra du type de produit d’épargne que vous y investirez (exemple : fonds de placement ou produit garanti). Votre conseiller pourra vous orienter dans ce choix au moment de dresser votre profil d’investisseur. 

Des subventions qui bonifient votre investissement

Les subventions reçues sont basées sur les cotisations que vous versez à votre REEE ainsi que sur votre revenu familial net. Au Québec, un bénéficiaire de REEE est assuré de recevoir des subventions d’un taux minimal de 30 %1 qui s’explique comme suit :

Subvention canadienne pour l’épargne-études :

  • Jusqu’à 600 $ par année, pour un maximum de 7 200 $ à vie par enfant
  • Versement automatique au rythme de vos contributions
  • Taux variant entre 20 % et 40 % selon votre revenu familial net

Incitatif québécois à l’épargne-études :

  • Jusqu’à 300 $ par année, pour un maximum de 3 600 $ à vie par enfant
  • Versement automatique une fois par année
  • Taux variant entre 10 % et 20 % selon votre revenu familial net

Bon à savoir : les familles à faible revenu2 peuvent également recevoir un Bon d’études canadien (BEC) sans effectuer de cotisation au REEE. Le BEC leur accorde un versement initial de 500 $ et un montant annuel de 100 $ pour chaque année où l’enfant est admissible, et ce, jusqu’à un maximum de 2 000 $.

Un régime enregistré d’épargne-études transférable 

Si votre enfant ne fait pas d’études postsecondaires, vous pouvez nommer un autre bénéficiaire. Et, s’il s’agit d’un membre de la fratrie, les subventions pourront être conservées3.  Sans nouveau bénéficiaire, les subventions gouvernementales devront être remboursées et le paiement des revenus de placement accumulés sera assujetti à l’impôt (à moins de transférer ces derniers dans votre REER).

Liens utiles :

Sources

1 Selon le revenu familial net des parents du bénéficiaire, les premiers 500 $ cotisés peuvent être bonifiés jusqu’à 60 %. Certaines conditions s’appliquent. 
2 Un faible revenu dépend du revenu familial net et du nombre d’enfants.
3 Certaines conditions peuvent s’appliquer.

Desjardins
Desjardins
Coopérative de services financiers reconnue mondialement, Desjardins est l’institution financière canadienne la plus présente au Québec. Également établie en Ontario, elle compte plus de 2 000 guichets automatiques et 1 000 points de service au pays. Rejoignez 7 millions de membres et clients! Desjardins est là pour vous accompagner dans votre nouvelle vie au Canada.
desjardins.com
Haut