Advertisement Advertisement
Vous êtes ici
Accueil > Immigrer au Canada avec Desjardins > Pourquoi consulter un conseiller pour l’achat d’une propriété?

Pourquoi consulter un conseiller pour l’achat d’une propriété?

L’arrivée dans un nouveau pays est souvent synonyme de nouveaux projets et de nouvelles ambitions, comme l’achat d’une propriété! C’est une décision que l’on prend habituellement après une longue réflexion, et vous gagnerez à faire appel à un conseiller d’une institution financière tôt dans le processus. Votre conseiller vous accompagnera et vous aidera à mettre toutes les chances de votre côté, pour que votre projet soit un succès.

La planification : une étape à ne pas négliger 

Reprenons l’exemple de l’achat d’une maison : dès le premier contact, votre conseiller pourrait vous aider à cerner vos besoins, à bien comprendre les rouages liés à cette décision importante et à éviter, peut-être, de mauvaises surprises. 

Le rôle d’un conseiller à cette étape est crucial, puisque les règles et le cadre juridique régissant l’acquisition d’une propriété varient d’un pays à l’autre. Vous apprendrez notamment à établir un budget, à calculer le coût réel d’une propriété et à vous préparer au processus d’achat.

Quels sont vos objectifs?

Réfléchissez d’abord à ce qui compte pour vous. L’atteinte des objectifs que vous vous fixez passe par une planification simple, mais rigoureuse. Même à cette étape, le conseiller vous accompagnera pour cerner vos priorités en amont, et ce, peu importe votre situation financière

Ensemble, vous pourrez commencer à élaborer un plan d’action selon vos moyens et vos ambitions, pour acquérir votre propriété en toute tranquillité d’esprit.

Gestion des attentes

En discutant de votre projet avec un conseiller, vous aurez une meilleure idée du temps qu’il vous faudra pour le concrétiser. Cela vous permettra d’ajuster vos attentes.

Par exemple, vous devez disposer d’une somme minimale afin de verser une mise de fonds et pour couvrir vos frais de démarrage. Vous devez aussi afficher des revenus, une situation financière et une cote de crédit vous rendant admissible à l’obtention d’un prêt hypothécaire (prêt immobilier). Un bon budget est donc essentiel.

Revoir son budget 

Votre budget doit tenir compte de vos actifs, revenus, dettes et paiements récurrents. Vous aurez ainsi un meilleur aperçu de la marge de manœuvre dont vous disposez pour combler vos besoins quotidiens, du montant à épargner et du coussin à prévoir pour les imprévus. Vous devrez ajouter à ce budget des sommes supplémentaires à mettre de côté pour la mise de fonds et les frais de démarrage (par exemple, les frais d’inspection et de déménagement).

Lorsque le moment sera venu d’acheter, vous devrez évaluer votre capacité financière. Il s’agit du prix maximal que vous pouvez payer pour acheter une maison. Ce prix dépendra de plusieurs facteurs, tels que le montant épargné qui servira de mise de fonds. Il est toujours préférable de viser plus bas que votre capacité financière maximale, afin de conserver une certaine liberté pour ne pas avoir à vous priver des petits plaisirs de la vie – ou en prévision d’un autre projet, qui sait?

Qu’est-ce qu’une mise de fonds? 

La mise de fonds correspond à un pourcentage de la valeur de votre propriété que vous devez verser au moment de l’achat.

  • Pour la plupart des propriétés, la mise de fonds minimale requise est de 20 %. Pour une propriété de 300 000 $, cela représente donc 60 000 $. 
  • Si votre mise de fonds est inférieure à 20 %, vous devez avoir recours à un assureur hypothécaire. Dans ce cas, vous devrez payer une prime qui représente jusqu’à 4,5 % du montant du prêt qui vous est octroyé. 

Le montant de la mise de fonds peut également varier selon votre dossier. Nous vous invitons à consulter les liens utiles au bas de l’article pour en savoir davantage.

Que sont les frais de démarrage?

Les frais de démarrage regroupent l’ensemble des frais connexes à l’achat de la propriété. Selon la situation, on estime que ces frais de démarrage représentent de 3 % à 5 % de la valeur d’une propriété. Pour une propriété de 300 000 $, les frais peuvent donc osciller entre 9 000 $ et 15 000 $. 

En voici quelques exemples : 

  • Frais d’inspection
  • Frais d’évaluation
  • Taxes de vente sur les maisons neuves (15 %)
  • Frais de notaire
  • Prime de 0,6 % à 4,5 % (si vous avez besoin d’un assureur hypothécaire – SCHL ou Sagen)
  • Droit de mutation (taxe municipale à payer après la transaction)
  • Frais de déménagement et d’aménagement
  • Améliorations ou rénovations 
  • Assurances

Avec autant de détails à considérer, n’hésitez plus : communiquez avec l’un de nos conseillers et transformez votre rêve en réalité!

Liens utiles

Desjardins
Coopérative de services financiers reconnue mondialement, Desjardins est l’institution financière canadienne la plus présente au Québec. Également établie en Ontario, elle compte plus de 2 000 guichets automatiques et 1 000 points de service au pays. Rejoignez 7 millions de membres et clients! Desjardins est là pour vous accompagner dans votre nouvelle vie au Canada.
desjardins.com
Haut